Est-ce qu’il y a des jours où tu n’as aucune inspiration?
Genre le syndrome de la page blanche…

Que fais-tu dans ces moments là?

Moi….
Parfois je ne fais rien. Je n’écris rien. Je ne prépare rien.
Et après, parfois aussi, je culpabilise.
Je me juge de procrastiner et de ne rien faire pour aller vers mes rêves.
Je me dit que je devrais me bouger.
Parfois j’essaie quand même. Je me triture les neurones. Je me force.
Et après, parfois aussi, je culpabilise.
Je me juge d’être beaucoup trop exigeante avec moi-même.
Je me dis que je devrais avoir plus de bienveillance.

Et parfois c’est fluide.
Ça coule tout seul.
C’est agréable et joyeux. C’est enthousiaste et enivrant.

Alors régulièrement j’essaie de re-créer les moments qui me font me sentir dans le flow.
Parce qu’être dans le flow pour son business c’est bien.

Pour re-créer ces moments j’ai plein d’astuces.
J’ai une routine quotidienne par exemple (sport, méditation, visualisation, écriture).
Prendre conscience de ma respiration.
Me donner du temps en nature.
Activer ma créativité.

Bla bla bla
Et bla bla bla

Quand je fais ça, je mets un pansement sur une plaie ouverte.
Quand tu fais ça, tu colles une rustine sur ton pneu crevé.

En gros. Il y a un blocage, une peur ou un autre truc pas sympa et caché qui t’empêche de faire ce que tu as vraiment envie de faire.
Et toi tu fermes les yeux et tu fais autre chose en espérant que ça passe.

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu…

Donc reprenons.
Ce blocage qui t’embête il est encore dans ton inconscient.
Oui, parce que si tu sais déjà ce que c’est, ben sors toi les doigts et vas-y.

Et sinon cherche dans ton inconscient.

Par exemple, fais la liste de tout ce qui te fais peur!
Tout, j’ai dit.
Les araignées
Parler sur une scène
Que ton amour te quitte

La totale

La peur est un désir secret.

Biensûr il y a peu de chance que tu aies secrètement envie d’avoir une araignée chez toi ou de te faire jeter par ton chéri(e). Regarde plus loin. Lis entre les lignes. Qu’est-ce que ça veut dire pour toi? Quelle est l’émotion que tu y attaches? Si c’est un animal ou un élément: avec quels adjectifs le décrirais-tu?

J’ai peur de sauter en parachute.
Au quotidien c’est pas très handicapant je dois dire.
J’ai peur de marcher sur un pont de singe entre deux montagnes.
Là aussi, en général j’ai toujours le choix et je m’en sors plutôt pas mal.

Alors? Est-ce que mon désir secret est de sauter en parachute d’un pont de singe? 🙂
Je ne crois pas.
Par contre je peux faire un lien entre les deux: le vide.
Je n’ai pas le vertige à proprement parler. Mais le vide m’impressionne et me fait peur.
Et bizarrement je dois dire qu’il m’attire aussi.
C’est quoi le vide? Pour moi c’est l’inconnu. C’est cette fameuse page blanche tiens aussi..

Et si j’ajoutais de l’inconnu, un pas après l’autre, à chacune de mes journées?
Comment ce serait?

Tiens. Ça n’a pas de rapport (enfin ça c’est ce que je croyais avant de me relire!!). Mais j’ai écrit un article entier. Alors qu’il y a 10 minutes je n’avais pas d’inspiration.
Sans astuce pour créer un moment parfait, un moment de flow, de lâcher-prise.

Dis-moi que retiens-tu de cet article?
Vas-tu faire la liste de tes peurs?

Dis-moi!
Fear, Joy & Desire
Caroline

PS: j’ai failli oublier! Prends ta putain de place dans le monde. Tu as tellement à offrir. Tu es tellement toi et c’est ce dont le monde a besoin, là, juste comme ça!

Like et partage!
error