Te retrouver face à 10 personnes pour parler d’un sujet précis et sans aucun plan, facile.

Assurer un atelier « à l’arrache », tranquille.

C’est fluide, ça coule de source. Tu ne sais pas exactement comment tu le fais, mais tu le fais, et bien. Tu sais te faire confiance dans cet espace-là.

Par contre quand il s’agit de contenu écrit et structuré, là c’est une autre histoire. Que ce soit le contenu sur les réseaux ou même la création d’une formation en ligne ou d’un ebook, c’est la page blanche assurée. Le bug total dans ton cerveau.

Clarifier

Structurer

Et bam. C’est comme s’il y avait un voile à l’intérieur de ta tête qui se déposait sur les informations qui sont pourtant bien présentes en toi.

Amener quelqu’un de la situation A à la situation B.

Tu le fais naturellement, presque sans faire exprès.

La méthode et le chemin empruntés, tu ne les choisis pas « consciemment ».

Alors comment le mettre noir sur blanc ?

C’est ce qu’on va voir ensemble maintenant !

Déjà, pour commencer, arrête-toi une seconde et respire.

Tes connaissances intuitives sont ancrées en toi. Commence par y croire. Il y a un chemin pour y avoir accès. Et ce chemin est déjà en toi.

Levons le voile ensemble avec plusieurs astuces.

  1. Ton message

T’imagine bien que JK. Rowling n’a pas écrit les 7 tomes d’Harry Potter comme ça, du premier au dernier mot sans s’arrêter et sans y avoir réfléchi avant. Alors pourquoi voudrais-tu faire différemment ?

T’arrête tout de suite le perfectionnisme à la noix qui ne t’amènera nulle part. En tout cas, pas là où tu veux aller. Je sais que tout le net te vend du rêve et de la réussite instantanée. Je suis la première des Bisounours à croire que tout, absolument tout est possible. N’importe quel objectif est atteignable, mais le chemin n’est pas toujours celui que tu voudrais emprunter.

Que ce soit pour un court texte sur Facebook, une formation entière, une vidéo pour YouTube et même une photo pour Instagram… commence par répondre aux questions suivantes :

Quel est le message que tu veux faire passer avec ce contenu ?

Pourquoi veux-tu le créer ? (ton objectif pour toi, ton objectif pour ton audience)

Et voilà, tu as ton fil rouge. Chaque idée ensuite pourra être passée au filtre de tes réponses aux questions ci-dessus, et tu sauras facilement si elle a sa place, ou pas, dans le contenu que tu prépares pour diffuser ce message.

  1. Prendre des notes

(Oui cela peut sembler être le conseil le plus bateau du monde… mais parce que j’ai galéré à le mettre en place de manière efficace au début de mon activité, voici comment je fais aujourd’hui).

Quand je me pose devant ma page blanche chaque matin pour écrire (l’écriture est mon média de communication préféré, mais cela pourrait tout aussi bien être pour toi la vidéo ou la photo), je commence par faire le tour de mon Trello.

Trello c’est un logiciel gratuit que j’utilise pour noter TOUTES mes idées de contenu (quotidien gratuit et payant pour mes clientes et formations). Trello je l’ai sur mon ordinateur et sur mon téléphone.

Avant je notais tout ça dans un carnet, mais  je me suis rapidement rendue compte qu’il ne me suivait pas partout (au contraire de mon téléphone par exemple) et je finissais par avoir des notes dans tous les sens… la meilleure façon de s’y perdre!

J’ai testé le « dans ma tête » (je suis HP les filles alors je ne doute de rien, et surtout pas des extraordinaires capacités du cerveau humain), mais faut avouer que ça me créait une charge mentale de ouf pour être sûre de ne pas en oublier… la meilleure façon de se prendre la tête pour rien!

Ma solution c’est Trello. Trouve la tienne, celle que tu pourras tenir sur le long terme et qui t’allègeras au lieu de te remplir.

Pour du contenu plus important, comme une formation par exemple, j’utilise FreeMind, un logiciel de mindmapping, qui est beaucoup plus approprié pour aller dans le détail et avoir la possibilité de changer les modules de place facilement, par exemple.

Ah oui il y une info super importante que je veux absolument te partager : je ne crée pas de contenu avec toutes les notes que j’ai sur Trello. Je crée du contenu avec celles qui sont alignées pour moi lorsque j’écris. Certaines, lorsque j’ai trop attendu ou que l’énergie a beaucoup bougée, ne sont plus d’actualités et c’est ok.

Où est-ce que tu peux « prendre » tes idées ?

  • Dans ta vie quotidienne (de ma coupe de cheveux ratée au vétérinaire spécialisé pour les chihuahuas de mon frère… tout, absolument tout, est prétexte à un contenu quotidien !)
  • Netflix… oui quand je regarde Netflix je travaille ! Parce que je note tout ce qui m’inspire (du talk de Brené Brown à la série immo sur les villas de luxe à Los Angeles, là aussi tu n’as qu’à piocher)
  • Les questionnements de ta communauté (à toi directement ou sur des groupes Facebook par exemple)
  • Tes clients. C’est ton meilleur vivier de contenu. Car ton client passe par ton processus, vit ton accompagnement et se pose les mêmes questions que tes prospects et ton audience.

  1. Tes clients, parlons-en !

Pour que ton contenu soit apprécié il doit, avant tout répondre aux besoins de tes clients et prospects. Ecoute-les. Attentivement. Encore plus attentivement j’ai dit.

L’erreur la plus commune c’est de parler que de soi. Et ton contenu n’est pas là pour ta propre thérapie 😉 Cela ne veut pas dire que tu ne peux pas parler de toi et de ce que tu vis. Mais, ne le fais que si c’est utile pour tes clients et ton audience.

Et j’ai un secret à te révéler.  

Il y a une différence entre ce que ton client idéal pense avoir besoin et ce que toi tu crois qu’il a besoin.

Oui vas-y je te laisse relire cette phrase pour être sûre que tu la comprennes bien.

Imagine que tu as 3kg à perdre.

Ça suffit t’es prête et tu veux t’y mettre. Maintenant.

Tu prends ton portable.

Barre de recherche Google… que vas-tu écrire ?

« perdre 3kg rapidement »

Ok ?

En vrai de quoi as-tu vraiment besoin pour perdre ces 3kg ?

De comprendre pourquoi tu les as

De mettre à jour tes schémas de comportement qui t’ont amené à ce résultat

De prendre confiance en toi

Etc…

Sauf que ça, tu ne vas pas le taper sur la barre de recherche de ton portable

C’est plus clair ?

Ton business tu le crées à partir de toi

Ta communication elle est authentique à partir de toi

Mais elle n’aura d’impact que si elle connecte avec ton audience

Alors écoute-là. Et parle-lui.

4. Structure

Eh ouais, c’est la dernière étape! T’aurais pas voulu mettre la charrue avant les boeufs toi?

Tu as le message principal.

Tu as tes idées.

Tu as le besoin de tes clients.

Maintenant tu peux mettre tout cela en forme.

Et pour cette étape je t’invite à prendre du temps, à laisser poser. A y revenir régulièrement. A le repasser au filtre de ton message et des besoins de tes clients.

Dans le cas d’un contenu plus long (formation par exemple), pense à prendre la température aussi auprès de ta communauté et de ton audience.

Alors dis-moi en commentaire, que vas-tu changer dans ta manière de créer ton contenu dès aujourd’hui?

Like et partage!
error