Une idée c’est comme une graine; prends-en soin et nourris-la!

J’ai perdu mon idée, non pas que je l’ai oubliée, ou que je ne sache plus quoi en faire.

J’ai perdu mon idée parce que j’ai arrêté de la nourrir.

Tu sais, au début, une idée, ça fait des étincelles de joie en toi. Elle pétille et elle te murmure plein d’autres idées complémentaires pour la faire grandir.

Cette idée dont je te parle, je l’ai nourrie pendant quelques semaines. Je l’ai très bien nourrie même. Je pensais à elle chaque jour. Je créais pour elle chaque jour. Elle a bien grandi pendant cette période.

Et puis un jour cette idée ne m’a plus plu (oui j’ai osé l’écrire et je vais même le laisser!).

Je l’ai trouvée trop ceci, et trop cela. Elle ne répondait plus vraiment à mes nouvelles envies et aspirations.

Alors je lui ai dit que je la mettais de côté en attendant de savoir comment la faire pousser à nouveau.

Sans m’en apercevoir j’ai fait de la place. D’autres idées sont apparues. Une ou deux dont j’ai même eu envie de m’occuper. Alors la première a été relayée un peu plus loin encore. Pendant quelques jours j’ai même complètement oublié qu’elle avait existé!

Je crois que c’est ça qui l’a tuée.

L’idée n’aime pas être délaissée, et encore moins oubliée. C’est en général à ce moment là qu’elle choisit de te quitter. Pour aller trouver quelqu’un de plus attentionné.

Je ne lui en veux pas.

Vole belle idée. Tu ne m’appartiens pas. Vole vers d’autres horizons plus favorables pour toi!

En écrivant ces mots je sens que tu pourrais rester avec moi. Je sens comme un élan qui revient, un appel à te garder.

Mais si je t’écoute, est-ce avec mon égo ou mon coeur?…

Une idée est libre. Une idée est courageuse. Alors je me demande, suis-je assez libre et courageuse pour cette idée?

Like et partage!